L’école est le lieu d’acquisition de savoirs, savoir-faire et savoir-être.
· L’enfant apprend à faire seul : affronte jour après jour, les mille difficultés de la vie quotidienne, choisit son activité, boutonne son vêtement, met ses chaussons, se lave les mains, choisit, range, cire, etc.
· L’enfant développe sa concentration, son libre choix, son autodiscipline, l’activité spontanée, grâce au matériel de vie pratique et de vie sensorielle.
· L’enfant développe la maîtrise des mains et de son corps.
· L’enfant est heureux d’apprendre, dans une ambiance de respect et d’écoute et aborde en manipulant du matériel et/ou par réflexion personnelle, les matières dites scolaires : lecture, écriture, mathématique, histoire, géographie, botanique, musique, peinture, anglais, etc.

· L’enfant apprend la vie en commun par la cohabitation entre grands et petits, chacun apportant au groupe la richesse de ses différences.
· L’enfant prend conscience de l’importance du repas car grandir c’est se nourrir : se prépare au repas, mange dans une ambiance calme, en respectant ce que l’on mange, en apprenant à se servir soi-même selon son besoin.
· L’enfant prend conscience du repos : la sieste est proposée à tous par principe, suivant leurs besoins et en accord avec les parents.
· L’enfant découvre, par la connaissance de la nature, le respect de la vie : jardiner, semer, arroser, regarder pousser, admirer, cueillir, goûter…
· L’enfant a confiance en lui, devient autonome et capable d’initiatives. Il peut s’intégrer n’importe où, le respect des autres et du matériel lui donnant des clefs pour découvrir le monde et être responsable.

L’enfant a ses lois de développement et si nous voulons l’aider à croître nous devons le suivre, et non pas nous imposer à lui. Maria Montessori – L’esprit absorbant de l’enfant